L’Avant Garde

Ilôt de gendarmerie

Guérande (44)
  • Maître d'ouvrage — CISN
  • Année de réalisation — En cours
  • Surface — 2564 m²
  • Coût — 3 480 000 € HT
  • Mission — Complète
  • Crédits photos — Asa Gimbert

 » L’Esprit du projet  »

L’îlot de la Gendarmerie constitue une base de réflexion à fort enjeu tant au niveau de la mise en cohérence des échelles de bâtis le long du boulevard du Général de Gaulle et de la rue Aristide Briand, que dans la gestation d’un espace public valorisé dans la séquence urbaine entre le giratoire et le carrefour.

Le choix de démolir les bâtiments existants, du fait de la présence d’amiante et d’une structure porteuse primaire peu adaptée à l’optimisation de bâtiments de logements, s’est imposé.

Nous validons que le premier acte vertueux du développement durable peut consister à réhabiliter les bâtiments existants, mais ce scenario nous interdisait d’intégrer en demi sous-sol le stationnement des véhicules en offrant ainsi des espaces de jardin paysager de qualité.

Les paramètres qui nous ont guidés dans la réflexion d’un plan masse légitime sont la volonté de confirmer dans son séquençage l’alignement existant du boulevard De Gaulle tout en plaçant en postes avancés de l’esplanade les bâtiments à vocation d’activités devenant ainsi, au cœur du projet urbain futur, des pôles attractifs identifiables.

La trace des limites de la propriété à vocation de logements s’inscrit dans le prolongement des bâtiments « années 80 ».

La gestion de la course du soleil équitable pour chacun, la mise en valeur dans un espace paysager partagé, du mur de pierre existant en limite Sud, nous ont inspiré pour l’implantation des deux bâtiments dans l’axe Nord Sud épaulant ainsi le maillage des venelles piétonnes créées entre la rue Aristide Briand et le boulevard du Général de Gaulle.

Cette mise en relation d’un cœur d’îlot généreusement planté avec les espaces publics nécessite d’être nuancée par la rehausse des rez-de-chaussées prolongés de terrasses, ce qui permet, tel au Cours Cambronne de Nantes , de voir sans être vu tout en partageant ces coulées vertes, espaces de rencontres « adultes enfants ». Une gestion des entrées du cœur d’îlot pourra s ‘organiser aux heures souhaitées afin de préserver la qualité du lieu.

L’immeuble situé à l’Ouest du projet sur la rue Aristide Briand se recule de l’alignement, offrant des jardinets privatisés, modulant ainsi son rapport d’échelle avec les maisons de la rue.

Une attention particulière a été portée à l’intimité de la maison voisine de la parcelle AI 30 par la gestion des vues indirectes à partir des terrasses et la rehausse des ouvertures plein Sud suivant les préconisations de la ZPPAUP.